Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience sur le site

Relations Interculturelles

L’anthropologie, l’ethnologie et la sociologie nous enseignent que la notion de culture s’applique bien entendu aux nations, mais aussi à tout groupe social, organisation, entreprise, communauté, école, université, équipe…

La culture d’un groupe peut se définir comme l’ensemble des caractéristiques qui distinguent ses membres de ceux d’un autre groupe.

Cette définition couvre tant les manifestations visibles – comportements, langage, artefacts – que les signes invisibles – normes, valeurs, hypothèses de base ou croyances.

Ainsi, nous faisons partie de plusieurs groupes, et évoluons tout au long de notre vie dans plusieurs cultures différentes.

Beaucoup d’approches interculturelles ne prennent en compte que la dimension nationale pour identifier culturellement une personne et présupposer son comportement.

La nation ne représente pourtant qu’un seul des groupes sociaux auxquels nous appartenons, et qui influencent nos comportements, par exemple :

  • Où sommes-nous nés ? Géographie, nationalité, région, ethnie…
  • Qu’avons-nous appris ? Profession, éducation, formation…
  • Où travaillons-nous ? Organisation, marché, entreprise, corporation, fonction, syndicat ou association professionnelle…
  • Comment vivons-nous ? Vie sociale, famille, amis, classe sociale, clubs, associations, loisirs et sports, religion…

 

Nos expériences et observations s’accordent sur le fait que les personnes se caractérisent de moins en moins par rapport à une nationalité et de plus en plus par rapport à des systèmes de valeurs, à des aspirations sociales et politiques, voire à des modes de production et de consommation.

Notre identité culturelle peut donc ainsi être étudiée comme cette synthèse personnelle et dynamique de cultures multiples.

Les grilles d’analyse interculturelle permettent notamment de distinguer parmi les comportements individuels et collectifs, ce qui relève des attendus de la culture, et ce qui relève des personnalités. Notre méthodologie d’analyse interculturelle fonctionne particulièrement bien avec les typologies jungiennes.

Recevoir notre magazine trimestriel

Automne 2019 : S'Engager